Flash Solutions Quartiers d'été
Numéro 1
 
Propos introductif
 
Au cœur de la mobilisation pour les quartiers de la politique de la ville, l’Etat, les collectivités territoriales et les associations œuvrent plus que jamais en faveur des habitants pendant la période estivale.
Le plan « Quartiers d’été » soutient de nouvelles initiatives et fait naître de nouvelles coopérations afin de proposer un programme d’actions riche, répondant aux attentes et besoins des habitants des quartiers et préparer au mieux la rentrée.
Cette programmation ambitieuse permettra notamment d’assurer la continuité pédagogique via le dispositif de « Vacances apprenantes ». Elle vise également le renforcement de la présence des services publics et des professionnels de terrain, et le rapprochement entre la population et les forces de sécurité. Elle a aussi pour objectifs la valorisation des actions de solidarité, la priorité à la formation et à l’emploi, ainsi que l’amplification des dispositifs culturels et sportifs, dans le respect des règles sanitaires.

Après la période éprouvante du confinement, les associations de proximité et les têtes de réseau se mobilisent, innovent, créent des solutions pour poursuivre cet accompagnement du quotidien.

Le nouveau « Flash Solutions – Quartiers d’été » vous propose un tour d’horizon de ces initiatives à travers la présentation de projets accompagnée d’ interviews et de retours d’expérience d’acteurs locaux qui font vivre Quartiers d’été dans les territoires.
 
Opération Fête le Mur prend ses quartiers d'été
 
Qui êtes-vous ? Fête le Mur est une association socio-sportive. Grâce à l'outil «sport», elle permet à 6000 enfants et jeunes de 96 quartiers en France de suivre un parcours émaillé, à chaque âge, de programmes d'éducation et d'insertion. Plus qu'une association sportive et d'insertion, elle est l'un des nombreux acteurs qui favorisent l'Egalité des Chances.

Pendant le confinement : Nous avons fait en sorte d'entretenir le lien et l’accompagnement le plus largement possible en adaptant nos outils : visioconférences, activités de groupe nationales en visioconférence, tuto de sport, programmes sportifs, challenges sportifs en ligne, appel à nos partenaires pour fournir des ordinateurs aux plus démunis, mise en place d’accompagnement scolaire à distance grâce à des bénévoles, orientation de familles vers l'aide alimentaire …

Et maintenant ? La période juillet-août 2020 sera particulière, les difficultés économiques, la limitation des déplacements à l'étranger, vont amener les familles à rester dans les quartiers cet été. Désoeuvrement et abandon ne doivent pas venir s'ajouter à l'ardoise laissée par le confinement. La continuité éducative doit se prolonger pour remettre à niveau les enfants qui ont pris du retard, et l'activité sportive doit permettre un équilibre salutaire aux enfants des quartiers pendant les grandes vacances.
 
 
C’est dans ce contexte que nous lançons en juillet et en août « Fête le Mur prend ses Quartiers d'été », opération nationale de Fête le Mur ayant pour objectif de favoriser la continuité éducative de ses bénéficiaires, de se remettre à flot scolairement, et de reprendre aussi une activité physique encadrée.

Nos implantations, un peu partout en France nous permettront de proposer des stages mêlant tutorat scolaire et tennis. Ces stages se dérouleront en collaboration avec des structures spécialisées dans le soutien scolaire, avec des centres sociaux, ou parfois grâce à des bénévoles ou d’anciens fêtelemuriens.

Nos équipes d’éducateurs et d’entraîneurs s’occuperont dans tous les cas de la partie « tennis ».

Propos de Lore BIANCIARDI, Responsable Communication / Evénementiel Association Fête le Mur
 
« Avignon, Ville d’exception | Vous faites quoi pour les vacances ? » : le CCAS d’Avignon réalise des courts métrages sur les centres sociaux
 
Plusieurs capsules vidéos ont été réalisées par le CCAS sur les centre sociaux de proximité à destination des parents diffusées via les sites et réseaux sociaux afin d'informer sur les conditions d'accueil et sur le programme d'été. Créer des capsules permet de voir concrètement et d’entendre ce qui est proposé aux jeunes et aux familles dans les centres sociaux, "en bas de chez eux" et de les rassurer quant aux conditions d'accueil. En voyant les animateurs ou responsables de structures qu'ils connaissent, cela personnalise le retour à la "normale". Une WEB TV PRE a aussi été créée : AJI TéLé. Enfin, ces actions ont pour but de faciliter un meilleur retour vers les structures de proximité ainsi qu'une préparation renforcée pour les « écoles ouvertes » de la fin du mois d’août et la rentrée.
 
 
Le centre social la grange d'Orel : mot de passe : ok
 
Le centre social La fenêtre : mot de passe : ok
 
 
Le projet « Vibrez l’été 2020 » de la Ville d’Allonnes
Cinéma, micro-folies, sports, bals et feux d’artifices, excursions, voyages, sorties prévus par la Mairie d’Allonnes à destination des familles et des enfants.
La rue aux enfants (Rae): la mise en œuvre de Micro Rues aux enfants dans le cadre de Quartiers d’été
 
Quel est le principe d’une rue aux enfants ? Il s’agit d’une rue ouverte à la circulation motorisée mais que l’on ferme de manière durable ou temporaire (à certains jours ou heures bien précis) pour permettre aux enfants de jouer en toute sécurité et en toute tranquillité sur l’espace ainsi libéré. Au-delà de cet objectif ponctuel, il s’agit de créer une dynamique invitant l’ensemble des habitants à imaginer de nouveaux usages et à repenser l’aménagement de la rue.

Pourquoi des rues aux enfants pendant les Quartiers d’été 2020 ? A la suite du lancement de deux appels à projet lancés en 2015 et en 2017 près de 150 initiatives dont 45 dans des quartiers politique de la ville ont été réalisées. Il est apparu que la démarche d’appropriation de l’espace-rue après une fermeture à la circulation motorisée avait un impact positif pour les habitants et sur le quartier.
Ces éléments positifs ont conduit à une réflexion sur la possibilité de faire connaître plus largement la démarche des « rues aux enfants rues pour tous » aux acteurs de la politique de la ville, notamment dans le cadre des opérations de l’été 2020. Un protocole de travail concernant la communication du dispositif et la formalisation de la présentation des projets « Rues aux enfants » dans le cadre des Quartiers d’été a pu ainsi être mis en place entre l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires et le collectif « Rues aux enfants rues pour tous » afin de faciliter malgré des délais très courts des projets pendant l’été 2020.

Et maintenant ? C’est la notion de « Micro-Rue aux enfants, rue pour tous » qui est proposée et qu’il convient de rapprocher de celle de Micro-Festival. Elle a été énoncée à la suite de la réflexion de l’équipe projet de la « Rue aux enfants rue pour tous » du Quartier Pissevin à Nîmes qui, ayant réalisé de 2017 à 2019 plusieurs « Rues aux enfants », souhaitait pouvoir mettre en place un dispositif plus léger, avec une logistique plus simple qui permettrait, en l’occurrence, de faire tourner l’initiative sur plusieurs secteurs du quartier. Cette notion correspond par ailleurs bien à la volonté du collectif de faire en sorte que peu à peu des « rues aux enfants rues pour tous » de différents formats puissent, comme les brocantes, s’inscrire dans le paysage de nos villes.
 
Témoignage : Une représentation autre de l’espace-rue comme lieu de vie

« La Rae est l’occasion pour les enfants et adultes de s’approprier le cadre de la vie de l’espace public autrement qu’à travers la vision parfois stigmatisante des adultes (jeunes qui zonent, enfants laissés livrés à eux même…) L’appropriation positive du cadre de vie (autrement), en montrant notamment que le stationnement des piétons dans l’espace public n’est pas une nuisance. »
 
Une micro-rue aux enfants ne se différencie de la rue aux enfants que par la moindre importance du dispositif déployé et le nombre des animations proposées qui seront surtout simples à organiser : craies de rue, cartons, jeux de ballons, ludothèque de rue, circuit vélo…. Cette micro-rue aux enfants pourra concerner entre 15/20 à 40/50 enfants. Elle nécessite le respect des règles prévues pour l’occupation du domaine public et l’interdiction de la circulation motorisée et, le cas échéant, du stationnement, à savoir un arrêté du maire qu’il convient de demander le plus rapidement possible.
 
Création d’un spectacle « Ton nom, c’est ton destin… Change-le » à Thonon les Bains
 
Qui êtes-vous ? Yves Béal et Frédérique Maïaux, écrivains font partie d’un collectif d’artistes « Un euro ne fait pas le printemps »en résidence sur Thonon Agglo et qui bénéficie de co-financements de la part du ministère de la culture.

Quel est votre projet pour cet été ?
Du 10 au 14 aout 2020 : Création d’un spectacle « Ton nom, c’est ton destin… Change-le »
Des animateurs, éducateurs et artistes vont proposer des ateliers d’écriture et de slam autour de la découverte des Aztèques et des Mayas. Le but étant de créer une représentation jouée sur scène avec des musiciens à la fin de semaine en conviant les parents et les familles des jeunes.
Fort d’une action déjà en cours dans le quartier Vongy à Thonon-Les-Bains (Haute-Savoie), ce projet a été adapté grâce à l’enveloppe supplémentaire octroyée par « Quartiers d’été ». Il est porté par la maison de quartier du QPV de Collonges à Thonon Les Bains et est à destination de 10 jeunes à partir de 12 ans.

Pour aller plus loin : ww.uneuro.org
 
 
Agence nationale de la cohésion
des territoires
20, avenue de Ségur
TSA 10717
75334 Paris Cedex 07
Tél. : 01 85 58 60 00
@ANCTerritoires
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
 
 
© 2020 ANCT